Quel est l’intérêt d’avoir votre propre trompette si vous ne pouvez pas souffler dedans de temps en temps? Alors crions-le à voix haute et claire; en matière de style masculin, le Royaume-Uni a toujours ouvert la voie. Et cela se fait via un mélange intemporel et breveté d’élégance et d’excentricité. Comme l’a dit ce célèbre iconoclaste – et londonien honoraire – Oscar Wilde: «Soyez vous-même; tout le monde est pris. »

Penses-y; dans d’autres capitales de la mode – Milan, Paris, New York – la règle de base est de s’habiller comme vos pairs, mais en mieux. En Grande-Bretagne, nous n’aimons rien de plus que de prendre notre héritage de style inégalé – de la couture Savile Row aux tweeds, tartans et paisleys – et de le renverser.

Des dandies aux messieurs en passant par les mods et les punks, de Ziggy Stardust à Tinie Tempah, le style britannique a conquis le monde en peaufinant les classiques. Les spécialistes de la mode masculine haut de gamme Reiss en savent plus que la plupart; la marque a commencé il y a près d’un demi-siècle dans l’East End et conçoit toujours toutes ses lignes à Londres.

« Nous avons commencé à vendre des costumes, et nous avons toujours cette base formelle, mais nous nous sommes progressivement étendus à tous les domaines de la garde-robe de l’homme moderne », explique Alex Field, directeur de la mode masculine de Reiss. «Le style britannique a toujours été éclectique, mais aujourd’hui les lignes sont encore plus floues.» Au milieu de ces lignes floues, cependant, quatre attributs définissent durablement le style britannique classique, et nous essayons chacun d’eux pour la taille ci-dessous.

Alex Field, responsable de la mode masculine chez REISSAlex Field, responsable de la mode masculine chez REISS

1. Élégance

Les Britanniques ont à peu près inventé la couture; Les maisons les plus vénérables de Savile Row exercent leur métier depuis, oh, un quart de millénaire environ.

Ce qui distingue les Britanniques de leurs pairs européens ou américains, c’est leur attitude plus nonchalante envers l’élégance; oui, nous sommes tout aussi concentrés sur la coupe, le tissu et les détails, mais nous lancerons quelques boules de courbe en associant une veste à double boutonnage impeccablement conçue avec, disons, un col roulé en laine ou un t-shirt blanc.

Le prince Charles est l’une des icônes de style d’Alex Field, « parce que, bien sûr, il est incroyablement élégant et toujours le gentleman, mais il est traversé avec une touche individuelle et une touche d’excentricité. »

Cependant, à une époque où même des gens comme Goldman Sachs ont adopté le redouté «code vestimentaire flexible» et Mark Zuckerberg n’abandonne son sweat à capuche en cachemire que lorsqu’il est honteux face au Congrès, les idées modernes d’élégance ont quelque peu changé.

« Un costume est toujours une occasion de porter, et il n’y a rien de mieux pour se sentir et être à son meilleur », explique Field. «Mais aujourd’hui, il existe de nombreuses façons de rendre le costume moins« adapté »sans compromettre le style, qu’il s’agisse de couper une silhouette plus mince ou d’opter pour une construction plus douce. Je ne pense pas que le style britannique ait jamais été impétueux ou en face de vous; quand je parle «d’élégance» avec l’équipe de Reiss, je pense que cela résume un niveau de bon goût discret qui est une sorte de marque britannique. »

Alex Field, responsable de la mode masculine chez REISS

Styles clés

Blazer coupe moderne WanderPantalon slim WokingPull à col roulé RambleMocassins Jimmy

2. Aspect pratique

Vous vous souvenez de la combinaison en jean ou du pantalon de bondage? Le style britannique n’a certainement pas peur d’aller un peu plus loin quand l’occasion l’exige, mais, comme avec tous les meilleurs jazzmen, l’improvisation occasionnelle revient toujours à une ligne de base solide comme le roc.

Comme l’a dit un jour Cary Grant, qui savait une chose ou deux sur le style (et qui est né Archie Leach à Bristol, pour ne pas oublier): «Il suffit de quelques tenues simples. Et il y a un secret – le plus simple sera le mieux. »

Le simple, cependant, ne doit jamais être confondu avec le simple. «Pour moi, l’aspect pratique est vraiment important», explique Alex Field. «La production de superbes pièces qui résistent à l’épreuve du temps dans la garde-robe d’un homme est notre objectif principal chez Reiss. Les articles de saison et de mode sont excellents, mais les gars veulent souvent établir leurs pièces de base en premier. »

Pour Field, ces pièces incluraient: «Un T-shirt blanc bien sûr. Un col rond en mérinos est une évidence. Et, naturellement, un blazer bleu marine bien coupé. Pour l’hiver, nos ventes de tricots à col roulé ont été incroyables. Je veux dire, chaque gars a l’air tranchant comme un rasoir dans un col roulé fin. « 

Et aujourd’hui, le désir britannique de se démarquer de toutes les manières les meilleures et les plus subtiles coïncide avec bonheur avec le contrecoup contre la mode rapide. «Avec la durabilité au premier plan de l’esprit de chacun, le rapport qualité-prix et la bouée de sauvetage de notre produit sont essentiels», explique Field. «Nous voulons que les gens puissent compter sur nous pour cela.»

Alex Field, responsable de la mode masculine chez REISSAlex Field, directeur de la mode masculine chez REISS

Styles clés

Blazer coupe moderne WanderPull ras du cou WessexPantalon en épicéaBottines Chelsea en cuir ténor

3. Polyvalence

Avec les codes vestimentaires en chute libre terminale, le génie britannique de l’adaptabilité est en pleine ascension. Pour un excellent exemple, Alex Field cite un homme qui met le «pro» en protéiforme: M. David Beckham.

« Lorsque les règles sont plus détendues, vous devez emboîter le pas, et il s’est toujours parfaitement avéré pour l’occasion, des combos blazer-cravate à Wimbledon (quand il joue le gentleman britannique) aux tatouages ​​avec des T-shirts, vestes de motard en cuir et casquettes de garçon boulanger qu’il porte quand il est avec des amis.

«Mais il mélange et assortit également de manière vraiment créative. La clé pour la plupart des hommes aujourd’hui est de mettre sur pied une tenue qui fonctionne pour le bureau, puis pour un rendez-vous, ou avec des amis au pub. Cela doit être pris en considération, mais aussi flexible. »

Selon Field, une solution est quelque chose que le mâle britannique, confronté aux vicissitudes d’un climat tempéré, a toujours été plus qu’adepte: la superposition.

«Un entraîneur intelligent avec un costume slim et un pardessus en laine douce est assez acceptable dans la plupart des lieux de travail de nos jours. Pourtant, les couches peuvent être décollées après le travail et vous pourriez être debout dans un pub avec un T-shirt blanc, un pantalon bleu marine slim, pas de chaussettes et de baskets, sans manquer un battement. »C’est une façon de contourner les règles comme Beckham .

Alex Field, responsable de la mode masculine chez REISS

Styles clés

Pardessus à pignonBlazer ViennaPantalon de coupe moderne WanderBaskets Bradley en blanc par Clae

4. Confort

En ce qui concerne le style britannique, le confort est le nouveau rock’n’roll. Ou, au moins, le confort fait de façon élégante – c’est le bobby Axelrod de Billian, le bailleur de fonds de Soft Power, avec ses blazers en tricot, ses chemises en chambray et ses cardigans en alpaga, plutôt que Harry Enfield et Kathy Burke comme Wayne et Waynetta Slob.

«Vous devez faire du confort sans avoir l’air de porter votre survêtement de la gueule de bois du dimanche», explique Alex Field. «L’avantage pour nous est que Reiss a évolué à partir d’un arrière-plan formel de couture, de sorte que toutes les recherches en matière de création de modèles et de tissus de luxe avaient déjà été effectuées. L’accent est mis sur le maintien de la poignée et du contenu lustrés, mais sur l’adoucissement du lavage et de la construction des pièces pour les rendre plus souples et faciles à porter. »

Cela se traduit par une garde-robe qui répond aux besoins très modernes et toujours disponibles de ceux qui trouvent que les affaires et les loisirs sont passés au mélangeur pour créer un smoothie travail-vie.

«Nous avons mis de l’étirement dans nos tissus», explique Field, «élastiqué les ceintures des pantalons formels, adouci les palettes de couleurs et ajouté des doublures ou des pièces hybrides qui peuvent être zippées ou ajoutées dans des manteaux pour fournir cette sensation de facilité – sans compromettre le style. »Alors que le style britannique continue d’évoluer, Reiss évolue avec lui:« Il faut connaître les règles pour les enfreindre », explique Field. « C’est à cela que sert le style britannique, et c’est quelque chose que Reiss est particulièrement à l’écoute. »

Alex Field, responsable de la mode masculine chez REISS

Styles clés

Pull HilbertPantalon de jogging en cuivreBaskets LiamSac bandoulière Austin